Les eaux Alcalines réductrices du type eau Kangen, sont-elles des eaux de boisson ? 

Depuis, les années 60 au Japon, il existe des appareils qui permettent par électrolyse de produire d'un côté de l'eau acide ou alcaline et de l'autre côté de l'eau oxydante ou antioxydante. 

Ces appareils ont vu rapidement leur démocratisation en passant de l'agriculture aux particuliers mais surtout en hôpitaux pour leurs propriétés médicales.

En 1993, le Ministère du Travail et du Bien-être avait même donné son autorisation puis retirée pour à nouveau l'autorisée définitivement en 2005.

Après le Japon, la Corée et la Chine se sont lancés dans les ioniseurs puis l'amérique du Nord et maintenant l'Europe via l'Allemagne.

L'argumentaire choc est que cette eau serait supérieure aux eaux dîtes sacrées comme celle de lourde sans pour autant donner une explication assez claire à ce sujet.

Il faut savoir que l'eau de Lourdes contient de l'hydrogène moléculaire mais personnellement je reconnais que la prière peut aussi aider dans certains cas.

D'autres arguments comme le fait d'avoir un pH très acide ou alcalin, oxydante ou antioxydante, et donc d'avoir un rH2 très haut ou très bas.

Sans compter la théorie des clusters (grappe en français) qui passerait de 20 molécules à moins de 10. Ce qui est par contre une aberration car depuis 2003 sous les travaux de Peter AGRE prix nobel de chimie, il est reconnu que l'eau passe en file indienne via ce que l'on appelle les aquaporines et donc ne peut pas hydrater. beaucoup plus vite les cellules en étant trimère, pentamère...

Fonctionnement des ioniseurs d'eau 

eau kangen


Les ioniseurs d'eau se branchent à l'eau du réseau. Un préfiltre à charbon permet de filtre chlore et autre polluants pour ne pas détériorer la cellule d'électrolyse. L'eau passe par une chambre qui est séparée par une sorte de membrane. Deux électrodes en titane recouvert de platine vont (anode et cathode) électrolysée l'eau.

D'un côté une eau acide oxydante  (anode) et de l'autre côté une eau alcalin antioxydante (cathode). 

L'avantage de l'eau oxydée est qu'elle a des propriétés désinfectantes puissantes alors que l'eau alcaline antioxydante ou réductrice a des propriétés médicales.







Applications médicales 

On ne compte plus les effets thérapeutique au Japon et Corée sur l'eau alcaline réductrice (antioxydante) :

- Améliorations de fonctions hépatiques 

- Amélioration du taux de cholestérol et de l'hypertension en cas d'angines de poitrine ou d'infarctus du myocarde,

- Amélioration en cas de dermatose atypique, d'asthme ou d'urticaire,

- Amélioration en cas de maladie auto-immunes, polyarthrite rhumatoïde, 

- Amélioration de la maladie de Crohn, maladie de Kawasaki, tumeurs maligne au foie etc

- Absence de vomissement chez la femme enceinte, 

- Amélioration des ictères bilirubine chez les nouveaux-nés,

Les scientifiques japonais tout comme les coréens ont prouvé depuis des années qu'une eau alcaline réductrice était la réponse aux problèmes de santé des patients dans les hôpitaux. Hidemitsu hayashy avait été l'un des pionniers dans ce domaine mais il également ajouté à cela une alimentation équilibré.

Le plus important dans cette eau est le fait qu'elle contient de l'hydrogène moléculaire ou dihydrogène qui est un antioxydant sélectif et donc s'attaque en piégeant et neutralisant les radicaux libre cytotoxiques (radical hydroxyde HO°, responsable du stress oxydatif et très toxique pour les cellules).



glutathion, antioxydant, catalase



De plus, l'hydrogène moléculaire agirait comme une molécule de signalisation cellulaire et comme un précurseurs à la production de nos propres antioxydants comme la catalase, le glutathion et la superoxyde dismutase (SOD).









Le côté alcalin de l'eau est dérisoire car l'estomac régule automatiquement le pH pour rester acide. Donc exit les arguments de l'eau alcaline.

Par contre il y a un grand bémol pour l'ioniseur d'eau. Du fait qu'il contient de la platine, il y a un risque de dégradation de cette dernière qui se retrouve en nano particule de platine dans le corps. 

A la différence de l'hydrogène moléculaire qui est un antioxydant sélectif, les nanoparticules de platine sont des antioxydants non sélectifs et puissants. 

Un radical libre que nous avons besoin, l'ion super-oxyde O2°- est détruit par les nanoparticules de platines.

Cet agent radicalaire est très important pour le système immunitaire, le développement neuronale, la vasodilatation et les facteurs de transcriptase.

En conclusion, les ioniseurs d'eau, peuvent être des excellents appareils si demain vous devez faire une chimio ou radiothérapie pour lutter contre les radicaux libre cytotoxiques mais ne doivent pas être considérés comme des eaux de boissons car à ce jour il n'y aucun recul à long terme sur les nanoparticules de platines qui sont dégradées et qui détruisent les bons comme les mauvais radicaux libres.

Il ne faudrait pas que l'eau hydrogénée se comporte comme Dr Jekill et Mr Hyde.